Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 19:23
En Belgique, on a inventé le compromis et l’architecture.
Bien sur, tout ne va pas toujours sans heurts. Mais dans le fond, on s’aime plutôt bien.
Là où ça se corse, c’est quand les gauchos donnent de la voix.
Un exemple ; j’habite à Liège (qu’on appelle entre nous le Miami belge, le vice en plus), et des architectes de renommées mondiales construisent des tours, et même de jolies tours.
Flamboyantes et délicates, elles s’intègrent à merveille dans cet environnement champêtre.
Elles donnent aussi à Liège cette mise superbe qui sied à des villes telles que Rome, Londres, New York où Andennes. 
Elles font de nous des citoyens du vrai monde, celui de Christo et d’Adamo, d’Armand et de M. Kozy. 
Elles nous rendent fiers et dignes, tout prêt à accueillir Paola au doux son des célèbres Cornemuses Outremeusiennes.
Et voilà pas que les pierreux rouspètent, geignent et tapent du pied, pas contents du tout du peu d’ombre qu’on va jeter (humainement) sur leur rue mi-trotskyste, mi-reindersienne… Déjà qu’ils sont tous devenus propriétaires à vils prix (les gauchos sont de ce point de vue des pointures), ils osent le mécontentement.
Et puis, qu’est-ce qu’ils font, eux, pour la ville ? A part faire des plans d’architectes bios de maisons en bois qui tournent toutes seules, où rouler des 5 feuilles jusqu’à épuisement des stocks? Hein ? Rien !
Les pierreux, c’est rien que des chiants…
 
Un grand (un peu fort) qui est soulagé d’avoir vidé son sac.

together2light.jpg
Photo : Willy, la femme à Didier et une tourneuse -fraiseuse (Agence Perron)

Partager cet article

Repost 0
Published by frederic kroutchev - dans frederic-kroutchev-space-center
commenter cet article

commentaires

Riff 17/09/2007 23:53

le "Miami belge", là je m'étouffe de rire ! :Dquand j'ai lu compromis, j'ai plutôt pensé à Bruxelles, avec  le "façadisme", ce consensus absurde qui consiste à maintenir debout des façades de bâtiments anciens et de reconstruire du neuf par derrière... des fois quand on passe à côté, on a l'impression que c'est des bouts de décor de théâtre...je vous recommande la lecture de "Brüsel", de Schuiten, un excellent album qui montre les bienfaits du progrès en matière d'urbanisme, sur la vie des citadins.